Global design competitions: shaping a sustainable future /construire un avenir durable

Networks for the future Zhang Yue Deputy Chair, Department of Urban Planning, School of Architecture, Tsinghua University, Beijing, China Member of the LafargeHolcim Awards jury for Asia Pacific in 2014 Vice-président, département d’urbanisme, École d’architecture, Université Tsinghua, Beijing, Chine Membre du jury des LafargeHolcim Awards pour la région Asie-Pacifique en 2014 “The notion of design as ‘manifesto’ – allowing the designer to operate with, against and for a given condition – was viewed with greatest esteem and considered an essential contribution by a young team to the advancement of the field.” « L’idée de la création entendue comme “manifeste”, permettant à l’architecte d’intervenir à la fois avec, contre et pour une situation donnée, a été considérée avec beaucoup d’estime, et perçue comme une contribution majeure aux avancées de la discipline, de la part d’une jeune équipe.  » prize brings valuable recognition and exposure that can lead to further opportunities. Participating to the LafargeHolcim Awards competition is worth the effort: the prizes are meaningful and winning enrolls you in an institution that supports, mentors and provides opportunities to young architects. AA: Could you give us a bit more detail about these opportunities? MC: New South’s first exhibition in Paris was supported by the Foundation and several members of the team travelled from Zurich for the opening. This ongoing interest has been extremely valuable to us and one of the reasons we see the award as significant in defining the trajectory of our work. To date, New South has exhibited at the Istanbul Design Biennial, is at the centre of a workshop series on domestic space in Africa, and has numerous other projects ongoing throughout the Global South. AA: Have you developed new projects through the LafargeHolcim Foundation’s network? MC: We have continued to explore the global practice of architecture and the impact of its mechanics on our territories. Our practice is confronted with this on a daily basis, currently through the design of collective housing in Algeria and a cultural centre in Burma. We also revisited the impact of the global garment industry with a winning project for the Europan 14 competition, this time in France. L’aménagement urbain est traité par des interventions architecturales, au niveau micro et macro à la fois. Nous sommes actuellement en contact avec un certain nombre d’architectes et de responsables municipaux au Bangladesh, et nous espérons pouvoir ainsi continuer à développer ce projet. L’Architecture d’Aujourd’hui : De manière générale, quelles sont vos attentes quand vous participez à un concours ? MC : Les concours sont un moment de synthèse : il s’agit d’expliquer vos idées de façon claire. L’attribution d’un Prix apporte une reconnaissance et une visibilité précieuses, qui peuvent créer de nouvelles occasions. Les LafargeHolcim Awards valent largement l’effort qu’ils requièrent ; les Prix ont réellement un sens, et une récompense vous ouvre les portes d’une institution qui sait soutenir et conseiller les jeunes architectes, et leur offrir des opportunités. AA : Pourriez-vous nous en dire davantage sur ces opportunités ? MC : La première exposition de New South, à Paris, a été soutenue par la Fondation, et plusieurs membres de l’équipe sont venus de Zurich pour le vernissage. Cet intérêt suivi pour ce que nous faisons a été extrêmement précieux pour nous, et c’est l’une des raisons pour lesquelles nous voyons le Prix comme un élément important dans la définition de notre trajectoire. À ce jour, New South a présenté une exposition à la Biennale de design d’Istanbul, nous sommes à mi-parcours d’une série d’ateliers sur l’espace domestique en Afrique, et nous avons quantité d’autres projets en cours dans les pays du Sud au sens large. AA : À partir du réseau créé par l’intermédiaire de la Fondation LafargeHolcim, avez-vous développé de nouveaux projets ? MC : Nous avons continué d’explorer les pratiques de l’architecture dans le monde, et d’étudier l’impact de ses mécanismes sur nos territoires. Notre activité est quotidiennement confrontée à ces réalités– en ce moment, pour la conception de logements collectifs en Algérie, et d’un centre culturel au Myanmar. Nous sommes aussi revenus, dans nos recherches, sur l’impact mondial du secteur de l’habillement, avec un projet lauréat au concours «Europan 14», cette fois-ci en France. « Gagner un Prix nous a offert des opportunités de rencontres, avec des gens du monde entier, tous concernés par le développement durable. » Territorial synthesis of the potential architectural interventions. Synthèse territoriale des interventions architecturales proposées. 44

RkJQdWJsaXNoZXIy MzQ3ODc=