Global design competitions: shaping a sustainable future /construire un avenir durable

Professional accelerator 32 aesthetic, was being recognized internationally. Winning made an impact in people’s minds and for many it validated the value of local heritage. That was profound for me to realize. AA: How did you invest the prize money? MK: Thanks to the prize money, I was able to develop the firm in Niamey, acquiring more resources that allowed us to complete the project design and oversee its construction. The latter was particularly important because the project was in a remote village, far from the capital. AA: How has this played out in the development of your own practice? MK: Towards the end of the project we were commissioned with building a local market in the same village, which we have also completed and is currently in use. This was followed by several other cultural projects such as a Fashion Museum and Artist Residency, and a Performance and Audio Visual School in Niamey. In general my approach to awards is that I apply if I identify a very good fit. I also find that the submission process helps clarifying the project’s ideas and design objectives better, so it can be a great tool! AA: What is your opinion of competitions after this experience? MK: In my opinion, competitions help in providing confidence. It is not a bad way to develop projects, but it is not necessarily a focus in our practice. It requires a lot of additional resources and people in a firm to work on competition projects and unfortunately, the small size of our team makes that too challenging. That said, the impact winning awards has on prospective clients and the general public is not something that can be taken lightly. a obtenu une reconnaissance internationale. Cette victoire a marqué les gens et, pour beaucoup, elle vient entériner la valeur du patrimoine national. Ça a été pour moi une prise de conscience très profonde. AA : Comment avez-vous investi la dotation du Prix ? MK : Grâce à l’argent du Prix, j’ai pu développer notre bureau de Niamey, avec des ressources supplémentaires qui nous ont permis de terminer les plans du projet et de superviser sa construction. Ce second volet était particulièrement important, parce que le chantier se trouvait dans un village assez isolé, loin de la capitale. AA : Quelles ont été les suites pour votre agence ? MK : Alors que le projet touchait à sa fin, on nous a demandé de construire un marché dans le même village. Il est actuellement terminé et ouvert. Ces deux réalisations ont été suivies par d’autres commandes de bâtiments culturels : un musée de la mode avec résidences d’artistes, et une école d’arts vivants et d’audiovisuel, à Niamey. En général, ma façon d’aborder les Prix consiste à déposer une candidature lorsque j’identifie une très bonne adéquation avec notre pratique. Le processus de candidature permet de mettre au clair ses idées et de mieux cibler les objectifs – il peut donc constituer aussi un excellent outil ! AA : Quel regard portez-vous désormais sur les concours ? MK : Selon moi, un concours d’architecture contribue à créer la confiance. Ce n’est pas une mauvaise manière de développer un projet, mais ce n’est pas non plus nécessairement une priorité pour nous. La constitution d’un dossier de candidature nécessite beaucoup de ressources et de collaborateurs supplémentaires et, malheureusement, la petite taille de notre équipe rend ce travail très compliqué. Celaétantdit,lesretombéesd’unPrixsurlesclientspotentiels et la notoriété générale sont loin d’être négligeables. Nagwa Sherif Professor of Architectural Engineering, American University in Cairo, Egypt Head of the LafargeHolcim Awards jury for Middle-East and Africa in 2017 Professeure d’ingénierie architecturale, Université américaine au Caire, Égypte Présidente du jury des LafargeHolcim Awards pour le Moyen-Orient et l’Afrique en 2017 “The library built in proximity to the new mosque will positively engage women as productive members of the community within the religious spaces.” « La construction d’une bibliothèque à proximité de la nouvelle mosquée aura des effets positifs sur un engagement productif des femmes de la communauté, au sein des espaces religieux.  » “Winning validated the value of local heritage.” The project creates a civic space open to all in the village, supporting the education of women and strengthening their presence within the community. Le projet crée un espace public ouvert à tous dans le village. Il accompagne l’éducation des femmes en renforçant leur présence dans la communauté.

RkJQdWJsaXNoZXIy MzQ3ODc=